Djibouti

Face à face : la bataille navale de Aboubaker Omar Hadi (DPFZA) et Sultan Ahmed Bin Sulayem (DP World) à Djibouti

Guerre d’intérêts et soupçons de fonds occultes, c’est la trame de fonds qui secouent le port de Djibouti depuis le mois de février. Les principaux acteurs de ce futur divorce sont la société DP World et l’autorité portuaire de Djibouti. En 2008, les deux protagonistes ont décidé de s’associer pour l’exploitation de ce terminal. DP World détenait ainsi une part minoritaire de 33 % du capital. Tenues par un contrat signé, les autorités de Djibouti ne pouvaient pas créer d’autres infrastructures portuaires. Actuellement, le président de l’autorité portuaire de Djibouti accuse DP World de trop profiter de la situation. L’affaire a été portée devant un tribunal londonien dans l’objectif de résilier le contrat.

Source : Jeuneafrique