Burkina Faso

Volailles mortes à Bazoulé : « Ce n’est pas la grippe aviaire »

Suite à la mort de poulets et de pigeons à Bazoulé, les services vétérinaires ont fait des prélèvements dont l’analyse confirme la maladie de Newcastle communément appelée « no koum ». C’est la substance de la conférence de presse organisée au ministère des Ressources animales le jeudi 2 mars. La grippe aviaire n’est pas déclarée au Burkina. Mais cette affaire de poulets, de pigeons et de charognards morts à Bazoulé (rendue célèbre par la mare aux crocodiles) suffit aujourd’hui pour que l’inquiétude gagne (…)

Source : lefaso – Publié le vendredi 3 mars 2006

You may also like